aula_thurmann

Dimitri Chostakovitch : un musicien sous la dictature (1934-1953)

Didier Patel, professeur de culture musicale au Conservatoire de Bourg-en-Bresse

Lorsqu’en janvier 1934 le nouvel opéra du jeune Chostakovitch, Lady Macbeth de Mzensk , est créé à Léningrad et Moscou, il reçoit un accueil
triomphal. L’enfant terrible de la musique soviétique s’inscrit une fois encore dans la lignée avant-gardiste des années vingt. Le 26 janvier 1936, Staline assiste à une représentation au Bolchoï. Le 28 La Pravda publie une condamnation sans appel. La vie de Chostakovitch bascule dans l’angoisse d’une arrestation imminente qui, étrangement, ne viendra pas. Il sera désormais face à ce dilemme : comment garder sa dignité et sa liberté d’artiste face à un régime pour lequel il n’est désormais qu’un instrument de propagande voué à la plus grande docilité. Les œuvres bouleversantes qui vont suivre, portent la marque de cette tragédie intérieure et du jeu complexe de ses rapports avec le pouvoir.

Carte

Liens

U3A