Béla Bartók. Être hongrois au XXe siècle : de Kossuth au Concerto pour orchestre

Kossuth, le héros national, inspira l’une des premières œuvres du jeune Bartók ; quant au Concerto pour orchestre (1944), il est l’aboutissement de l’incroyable carrière du compositeur. Exilé volontaire aux USA, Bartók décrit cette œuvre comme partant de « l’austérité pour aboutir à la lumière de l’affirmation de la vie ». Testament et adieux ! Dans cette recherche d’une authenticité d’expression bien caractérisée, nous n’oublierons pas le Château de Barbe-Bleue ou encore la Musique pour cordes, percussion et célesta.

René Spalinger
chef d’orchestre et conférencier

Université du 3ème âge : cycle de conférences à Porrentruy

Emplacement

Collège Thurmann
Sous-Bellevue 15
Porrentruy

Date/heures

25.01.2023
14 h 00 à 15 h 45

Catégories