Entretenir son logement et ses vêtements ; parfumer son intérieur et faire fuir les insectes ; se laver soi-même… Toutes ces actions ont une influence sur l’environnement et sur la santé.

Biodégradable ne veut pas tout dire

Il faut savoir que lorsqu’on parle d’un produit « biodégradable », cela ne concerne que les agents de surface (tensio-actifs) mais pas les autres substances, tels les parfums et les azurants optiques, chargés de donner au linge une « odeur de propre » et à le rendre « plus blanc que blanc ». Pour éviter de rejeter des phosphates et trop de micropolluants dans nos lacs, rivières et eaux souterraines, il faut choisir des produits munis d’un écolabel.

Laver le linge sans trop salir l’environnement

Les lessives modernes donnent de bons résultats à faible température, voire à froid, car elles contiennent des nouveaux enzymes (protéines actives qui digèrent la matière organique) très efficaces à froid. Comme le chauffage de l’eau consomme beaucoup d’énergie, autant ménager son linge en le lavant à 60°C ou 40°C au lieu de 90°C. Ce qu’on lave ordinairement à 60°C peut passer à 30°C ou 40°C avec le même résultat à la clé. En Suisse, on recourt de plus en plus au sèche-linge plutôt qu’au séchage naturel. Au point que cet appareil est souvent le plus important consommateur d’électricité d’un ménage. Voilà pourquoi il faut l’utiliser avec modération.

L’art du lave-vaisselle

Un lave-vaisselle moderne est capable de faire toute la vaisselle quotidienne d’une famille en utilisant moins de 10 litres d’eau, peu de détergent et moins d’un kilowattheure d’électricité – et tout cela sans qu’il soit nécessaire de rincer les assiettes sous le robinet. On peut plus facilement doser à la baisse le détergent en poudre. Plutôt que de verser la poudre à l’estime, utiliser un petit récipient gradué pour bien la doser. Essayer de diminuer la dose pour juger du résultat. Si la vaisselle est propre, baisser encore la dose à la prochaine machine, jusqu’à trouver le dosage minimum.

Produits de nettoyage

La propreté n’a pas d’odeur : lorsque quelque chose est vraiment propre, cela ne sent rien du tout. Si une surface nettoyée dégage du parfum, c’est qu’il reste du produit qui emplit l’atmosphère de ses vapeurs. On peut presque tout nettoyer dans un ménage avec seulement trois produits simples:
– un savon liquide (dégraissant)
– un vinaigre de nettoyage (détartrant)
– de l’alcool de nettoyage (détachant)

Source : energie-environnement.ch