« Armée Suisse : à nouveaux défis, nouvelles missions ? »

En publiant en été 2017 un document d’une quarantaine de pages, « Politique de défense de la Suisse : pour un concept de défense progressiste et pragmatique », le Conseiller national socialiste jurassien Pierre-Alain Fridez, membre de la commission de la défense, a fait date. D’une part, il propose une refonte très importante des missions assignées à l’armée et une réallocation des ressources attribuées aux tâches de défense nationale. De l’autre, il prend des distances avec l’un des dogmes du parti socialiste suisse, la suppression de l’armée. Il considère que les risques que court notre pays ne sont plus celui d’une invasion étrangère qu’il juge désormais improbable. Ces nouveaux combats qu’il s’agit selon lui de mener et de remporter, c’est contre le terrorisme, contre la cybercriminalité, contre la criminalité en général. Et pour cela, il faut que la Suisse se dote d’armes, de compétences, de méthodes qui ne sont plus celles de l’armée traditionnelle.

Pour évoquer l’avenir de l’armée en Suisse, le comité de Forum Citoyens a décidé d’inviter Pierre-Alain Fridez, mais aussi le colonel commandant de corps Christophe Keckeis. Celui-ci a été, de 2004 à 2007, chef de l’armée suisse et a contribué à de profondes transformations, notamment dans le cadre du projet « Armée 21 ». Une affiche superbe ! Sous la conduite d’Yves Petignat, le débat entre ces deux personnalités ainsi qu’avec le public promet donc d’être dense, animé et passionnant. Ce premier forum de 2019 aura lieu le mercredi 13 février à 19h00 dans la chapelle de la Tour du Séminaire du Lycée cantonal à Porrentruy. Comme toujours, l’entrée est libre mais un « chapeau » sera tendu à la sortie.

Carte