En cette année du Jubilé de la réforme luthérienne, le Moment Baroque propose un programme autour de cantates de J.S. Bach et G.Ph. Telemann destinées à la voix d’alto. Les deux cantates BWV 54 et 169 illustrent deux moments de la carrière de Bach comme musicien d’église. La cantate de Georg Philipp Telemann, illustre quant à elle un autre aspect de la musique sacrée de son temps, Il s’agit en effet originellement d’une cantate non pas destinée à l’église, mais plutôt à la piété domestique. En contrepoint à ces oeuvres vocales, on entendra la première des suites pour orchestre que Bach a composées pour le divertissement de la cour princière de Köthen.

Carte