TUB

La desserte urbaine de Porrentruy par les transports publics régionaux a considérablement augmenté depuis 2012. La progression globale du trafic voyageurs à Porrentruy entre 2010 et 2014 est de +65% et, pour les courses internes à la ville, le nombre de voyageurs intra-muros des transports urbains a augmenté dans la même période de 176% à 130’000 voyageurs par an en 2014. Avec l’accroissement de la desserte de l’Hôpital par la ligne 71, la concentration progressive de l’offre municipale sur la desserte scolaire et surtout le développement de l’offre urbaine des lignes régionales, la proportion d’usagers utilisant le TUB a été réduite de 86% des courses urbaines en 2010 à 20% en 2014 (26’000 voyageurs). Le nombre d’usagers du TUB est ainsi passé de 41’000 en 2010 à 26’000 en 2014, soit une diminution de 37%.

Porrentruy a dévoilé dernièrement sa nouvelle offre en matière de transports urbains et sa nouvelle boucle « Traversière ».

Cette nouvelle offre vise deux objectifs : assurer pour Porrentruy une desserte urbaine plus importante et plus cohérente, ainsi qu’accroître la fonction de transports scolaires de la desserte municipale.

Cette amélioration de l’offre est toutefois la difficile résultante d’un équilibre entre horaires CFF, horaires jurassiens, respect du rythme scolaire, impératifs d’une desserte urbaine et d’une desserte scolaire.

Nouveau circuit urbain, nouveau quartier desservi, nouveaux arrêts

Le tracé « Traversière » est né des études du bureau spécialisé Christe et Gygax basées sur l’analyse de la fréquentation des transports bruntrutains et de l’étude de la répartition spatiale des élèves de l’école primaire sur plusieurs années. Ainsi, par exemple, le besoin en déplacements scolaires concerne essentiellement l’Oiselier avec environ 80% des élèves à transporter, tous âges confondus.

Trois scénarios de tracés ont été étudiés : le maintien de la boucle actuelle,  la Traversière et une desserte scolaire seule. Le tracé Traversière permet seul une bonne desserte de la zone urbaine avec une véritable boucle sans doublure avec les lignes cantonales. Un nouveau quartier est desservi, « Sous-Bellevue », avec trois nouveaux arrêts.

La connexion entre le TUB et  le secteur de « Sous-l’Hôpital » est assurée par correspondance à la Gare avec la ligne 71 Porrentruy-Bure.

L’après-midi, à la sortie des cours pour les élèves, pour éviter une correspondance trop longue (20 minutes) en Gare, des courses spéciales à usage scolaire sont mises en place spécifiquement par la Municipalité pour la période scolaire uniquement (lundi, mardi, jeudi, vendredi), avec 2 courses l’après-midi (15h36 et 16h39), pour moins de cinq minutes d’attente.

La desserte du secteur de l’Oiselier est modifiée afin de développer les synergies par la ligne 74. Deux nouveaux arrêts sont ainsi créés. La desserte du quartier reste effective dans un seul sens de rotation pour assurer la desserte de l’école de l’Oiselier en sécurité pour les enfants avec arrêt du bus « côté école ». La construction d’un véritable arrêt de bus avec abri est en projet pour mi-2016 simultanément avec la création d’une partie de trottoir manquant entre la rue du Mont-Terri et le chemin de l’Oiselier pour la desserte piétonne de l’école.

Les six arrêts à créer seront physiquement mis en place par CarPostal pour le 13 décembre, portant à 34 le nombre d’arrêts offerts à Porrentruy : Sous-Bellevue, Collège Thurmann, Route de Belfort, Cuenin (déplacement de l’arrêt situé à proximité de l’école Stockmar), St Michel, Tarascon (à proximité de la Maison de l’Enfance – UAPE). Ces arrêts sont à ce stade considérés comme provisoires et leur emplacement sera stabilisé à partir de l’exercice 2017.

Nouveaux horaires et nouveaux horaires scolaires. Un fonctionnement sur 52 semaines et plus de retard des élèves TUB le matin à l’Oiselier !

La volonté de « connecter » le nouveau TUB depuis la plaque tournante de la Gare (gare CFF et gare routière) avec  les horaires des bus régionaux et les trains en gare d’une part et les horaires scolaires d’autre part a représenté un véritable « casse-tête » pratique.

Les correspondances du TUB avec les lignes CFF et les lignes régionales sont globalement bonnes.

Les horaires prévus représentent 5 courses par jour du lundi au vendredi, avec un fonctionnement étendu des 39 semaines traditionnelles (période scolaire) à 52 semaines en 2016 pour offrir une régularité destinée à développer les courses intra-urbaines aux horaires proposés.

 Pour la desserte scolaire du secteur « Sous l’Hôpital » :

  • aller du matin : correspondance en Gare avec la L71 (attente 4 min),
  • retour du matin : le TUB devient L71 et repart directement vers Sous-l’Hôpital à la fin du tracé TUB,
  • aller de l’après-midi : correspondance en Gare avec la L71 (attente 1 min),
  • retour de l’après-midi : deux courses spéciales sont mises en place, avec arrêts à Château – bif. Beaupré – Minoux – Haut de la Presse à 15:36 (attente 1 min) et 16:39 (attente 4 min).

L’école de l’Oiselier a validé une modification de l’horaire de l’après-midi (horaire du matin inchangé 8h05-11h35 le matin) : 13h50 à 15h25 (16h20 deux après-midi pour les 7P et 8P), soit un décalage de 5 minutes par rapport à l’horaire actuel.

Temps d’attente pour les écoliers de l’Oiselier

 

Horaire de classe début / fin

Horaire de desserte TUB

Inter-temps

Matin – début des cours

8h05

7h50

15 min

Midi – fin des cours

11h35

11h47

12 min

Après-midi – début des cours

13h50

13h42

8 min

Après-midi – fin des cours

15h25 / 16h20

15h30 / 16h30

5 min / 10 min


L’engagement de Porrentruy pour les transports publics : CHF 250’000.- annuels en 2016

Avec un bus Maxi 80 places, la prestation de CarPostal est offerte pour un montant total d’environ CHF 115’000.- TTC dont environ 7% pour les courses des deux horaires des navettes de l’après-midi pour la desserte de « Sous-l’Hôpital ». Le coût net à charge de la Municipalité est de CHF 62’000.-  TTC.

En comparaison avec les années 2013-2015, la relative faible hausse du coût de la prestation TUB au regard de son fonctionnement sur 52 semaines s’explique notamment par la réduction des kilomètres à assurer (niveau de 2012) avec le retour du dépôt des cars sur Porrentruy (dépôt CarPostal des Grandes-Vies).

L’engagement de Porrentruy pour les transports publics, incluant la contribution communale aux transports publics (CHF 180’000.-), représente en 2016 un montant de CGF 250’000.- (pour mémoire 2011 : CHF 210’000.-  dont contribution communale : CHF 123’000.-).

 Les tarifs du TUB restent inchangés, à savoir :

Les horaires du TUB

Les nouveaux horaires jurassiens et nouveau TUB « Traversière »